Accéder à la recherche
Logo des éditions Presses de la cité
Image de l'auteur Jean M. AUEL
Jean M. AUEL

Partager cette page

Jean Auel - Les enfants de la terre - Les personnages



Pour écrire la saga « Les Enfants de la Terre », la romancière Jean M. Auel a effectué de nombreuses recherches sur la préhistoire. « Dépeindre la vie des premiers êtres humains présente de nombreuses difficultés. Parfois, il m'a fallu trancher, car les fouilles archéologiques ont seulement permis aux chercheurs d'ébaucher des hypothèses », confie l'auteur.

Découvrez ce qui a inspiré Jean M. Auel dans l'invention des personnages principaux de la saga, depuis Le Clan de l'Ours des Cavernes jusqu'au Pays des grottes sacrées.

Ayla
« Mon tout premier personnage. »

Ayla est une Cro-Magnon. A cinq ans, elle se retrouve orpheline à la suite d'un tremblement de terre. La fillette est alors recueillie par le Clan de l'Ours des Cavernes, des néandertaliens pour qui elle est une « Autre ». C'est un squelette de femme d'environ 1,80 m découvert sur le site de Cro-Magnon en France qui a servi de modèle au personnage d'Ayla. Ses cheveux blonds, ses yeux bleus et sa minceur, qui paraissent si étranges et repoussants à son clan d'adoption, sont caractéristiques des Cro-Magnon. La grande intelligence d'Ayla – ses talents de guérisseuse, sa créativité et son lien très fort avec les animaux – l'aide à survivre malgré son statut d'étrangère. Jean M. Auel est persuadée que la capacité d'adaptation et l'assurance dont fait preuve Ayla étaient des qualités indispensables à la survie dans le monde hostile de nos ancêtres.

Durc
Fils d'Ayla, né lorsque cette dernière vivait encore dans le Clan, Durc est considéré comme un sang-mêlé, moitié Cro-Magnon, moitié Neandertal. Son père, Broud, est un homme violent. Fils du chef du Clan, il viole régulièrement Ayla pour la punir de sa différence. D'un point de vue physique, Durc présente des caractéristiques propres à la fois aux Neandertal et aux Cro-Magnon. Par exemple, comme Ayla, il est capable de parler. Bien que la question des « hybrides » fasse toujours débat au sein de la communauté scientifique, des restes humains exhumés sur plusieurs sites préhistoriques démontrent la viabilité de cette hypothèse. Lorsque Ayla est condamnée à l'exil pour avoir défié Broud, devenu chef du Clan, elle doit laisser son fils Durc derrière elle. De nombreux lecteurs à travers le monde souhaiteraient savoir ce qu'il est advenu de ce fils…

Jondalar
« Pour ce personnage, j'ai pris quelques libertés. »

Tout comme Ayla, le personnage de Jondalar a été imaginé à partir d'un squelette trouvé dans l'abri de Cro-Magnon. D'après la description de la romancière, Jondalar mesure presque deux mètres. Le squelette qui l'a « inspiré » est plus petit. Excellent tailleur de silex, Jondalar est, comme sa compagne Ayla, très créatif. Doté d'une chevelure blonde, il a les yeux bleus typiques des Zelandonii. Quant à son fort caractère, il s'agit d'un trait de personnalité que Jean M. Auel attribue volontiers aux hommes de cette époque.

Iza
« Après avoir lu de nombreux ouvrages d'archéologie, je suis convaincue de la compassion, de la curiosité et de l'esprit artistique et inventif des premiers hommes. »

Iza la guérisseuse a bravé les interdits du Clan en recueillant Ayla. Femme remarquable à bien des égards, elle deviendra le modèle et le mentor de la petite orpheline Cro-Magnon. A Shanidar en Irak, les archéologues ont mis au jour le squelette d'une femme Neandertal, surnommée Shanidar IV, dont la tombe était ornée de fleurs et d'herbes aux propriétés médicinales. Jean M. Auel en a déduit que le don de guérir était particulièrement respecté dans les sociétés primitives.

Ranec
« Il existe ! »

Ranec, moitié Mamutoï, moitié noir, est un artisan chevronné et une figure charismatique dont Ayla s'éprend rapidement. Dans la saga, il est le premier « Autre » à la peau noire. De taille haute comme ses semblables, il se distingue par ses traits et sa peau noire. Son père, Wymez, est le frère de la compagne du chef du Camp du Lion. Dans sa jeunesse, lors d'un long voyage, Wymez a conçu un enfant avec une femme noire. Alors que le couple essaie de gagner le camp des Mamutoï, une tempête fait échouer leur embarcation et la jeune femme disparaît. Wymez ramène seul son fils chez les Mamutoï. Ranec est élevé par sa tante Nezzie. Après avoir achevé Les Chasseurs de mammouths, Jean M. Auel a appris que, sur le site archéologique de Kostienki (ou Camp du Lion), on avait retrouvé un squelette d'homme présentant des caractéristiques non seulement caucasiennes, mais aussi africaines. « Quel drôle d'effet d'apprendre que Ranec, un personnage sorti de mon imagination, avait pu réellement exister ! C'est amusant de se dire qu'avant d'être découvert par des scientifiques, il a d'abord existé dans mon roman. »

Zolena
« Les premiers êtres humains avaient eux aussi leurs différences. »

Zolena est à la tête de la Neuvième Caverne des Zelandonii. Avant d'accéder à ce statut, elle a d'abord été pour les lecteurs la femme qui a initié Jondalar au sexe et pour laquelle il a développé une obsession jugée inconvenante par son peuple. C'est d'ailleurs pour oublier Zolena qu'il s'éloigne des siens, emmenant avec lui son frère Thonolan (La Vallée des chevaux). Pour le personnage de Zolena, Jean M. Auel s'est très probablement inspirée des sculptures découvertes par les archéologues et les paléontologues, en particulier la célèbre « Vénus de Willendorf ».

Creb
« Ma véritable invention. »

Le Neandertal Creb est « Mog-ur », c'est-à-dire le magicien ou chaman du Clan de l'Ours des Cavernes. Jean M. Auel a eu très tôt l'idée de ce personnage, un vieillard infirme, handicapé d'un bras, qui joue un rôle clé dans l'éducation de la petite Ayla. Plus tard, en apprenant qu'un squelette d'homme (Shanidar I), manchot, aveugle d'un œil et probablement boiteux avait été retrouvé lors des fouilles de la grotte de Shanidar en Irak, Jean M. Auel avait obtenu la confirmation d'une intuition profonde : comme elle l'avait imaginé dans sa saga, les handicapés et les faibles avaient sans doute leur place dans les sociétés dites « primitives ».

Les autres livres de l'auteur